Les huitres perlières du monde

Seule gemme au monde issue du milieu aquatique, la perle prend naissance au cœur d'un coquillage d'eau douce ou d'eau de mer. Ce coquillage peut être de l'espèce de l'Haliotis, des Pinna, des Tridacna (bénitiers), des Strombus, des Unionides (moules d'eau douce).

Coquillages d'eau douce

La culture des coquillages d'eau douce est relativement ancienne en Orient. Brillantes, les véritables perles du lac Biwa ressemblent aux perles fines du golfe Persique connues à l'époque sumérienne. Chinois, japonais et coréens produisent en quantité des perles d'eau douce caractérisées par leurs formes variées.

Coquillages d'eau de mer

Plus de soixante-dix variétés d'huîtres peuvent engendrer des perles. La plupart appartiennent à la famille des Pinctadines. Seul un petit nombre d'entre-elles sont intéressantes. Certaines huîtres sont réputées pour leurs coquilles, d'autres pour leurs perles. On divise donc les Pinctadines en deux grandes familles.

Dans la première figurent la Pinctada martensis, familière des eaux chinoises et japonaises, la Pinctada radita, qui peuple les fonds du golfe Persique, la Pinctada vulgaris, commune dans l'océan Indien, et la Pinctada maculata (ou "huître pipi") qui se niche dans les lagons polynésiens. Ces variétés de taille modeste, n'offrent d'intérêt que pour leurs perles, généralement de petite dimension.

La seconde famille des Pinctadines rassemble deux grandes variétés d'huîtres dont les perles sont de qualité :

• La Pinctada martensi ou Pinctada fucata, dite "Akoya", familière des eaux japonaises, chinoises et coréennes, produit des perles blanches dont le diamètre excède rarement neuf millimètres.

• Les huîtres géantes des mers du Sud, que l'on trouve dans les eaux chaudes de la zone intertropicale, appartiennent également à la famille des Pintadines. Elles produisent des perles aux dimensions exceptionnelles et dont les couleurs varient à l'infini. Ce sont les plus recherchées.

En résumé, les principales espèces d'huîtres perlières sont :

• Pinctada maculata : 8 à 9 cm de diamètre.

• Pinctada margaritifera ou cumingi ou nacre à perles noires : 14 à 15 cm de diamètre. Ces espèces sont très communes en Polynésie, surtout aux Tuamotu et aux Gambiers. La Pinctada margaritifiera se trouve également dans le golfe du Mexique, à Panama, dans les îles Cook, aux Samoa, Tonga Fidji, en Nouvelle-Calédonie, aux Philippines, en Chine et au Japon.

• Hyriopsis schlegeli ou Ikechyo : 6 à 7 cm. On la trouve en Chine et au Japon. Cette nacre d'eau douce produit de petites perles appelées Biwa du nom du principal lac japonais où elles sont cultivées. Depuis 1946, la greffe de ces perles s'effectue sans nucléus, à l'aide d'un simple petit morceau d'épithélium du manteau.

Le produit suivant vient d’être ajouté à votre caddie :